Mémoire technique de bâtiment : Exemple de plans détaillés

Modèles de plans de mémoire technique pour des marchés de bâtiment

Exemple de plan de mémoire technique pour un marché de bâtiment

Mémoire technique de bâtiment

Le mémoire technique revêt une importance capitale dans l’évaluation des offres.

Pour réussir dans les marchés de bâtiment, il est impératif de personnaliser vos dossiers techniques en fonction des besoins spécifiques de chaque marché.

La clé pour remporter des marchés de bâtiment réside dans leur spécificité.

Le mémoire explicatif permet de détailler les ressources et les méthodes pour garantir la qualité, la sécurité et le respect des délais des travaux.

Valorisez vos compétences et votre expertise en rédigeant un mémoire technique personnalisé.

Cet article présente des exemples de plans de mémoire technique adaptés aux marchés de travaux, avec une explication détaillée des rubriques et des éléments essentiels pour répondre aux attentes du maître d’ouvrage.

Des modèles de plans de mémoire technique sont fournis à titre informatif pour les marchés de travaux, spécifiquement adaptés à chaque consultation dans les Dossiers de Consultation des Entreprises (DCE).

Ces modèles doivent être personnalisés en fonction des besoins spécifiques de chaque marché, car les rubriques varient selon la consultation à laquelle vous répondez.

Il est important de noter que chaque plan de document technique est spécifique à chaque dossier de consultation, ce qui en fait la partie la plus complexe de la rédaction de l’offre technique.

Il est donc essentiel pour les entreprises de consacrer le temps nécessaire à la rédaction du mémoire technique, car une erreur dans ce document peut avoir un impact significatif sur l’évaluation de l’offre technique.

FORMATION Mémoire technique dans les AO

Il convient de prévoir un mémoire technique distinct par lot lorsque ces lots correspondent à des corps d’état différents, ce qui n’est pas toujours le cas.

Modèles de plans de mémoire technique de bâtiment pour des marchés de travaux

Découvrez des exemples de plans de mémoire technique pour des marchés de bâtiment.

Attention : Vous ne devez pas utiliser ces plans vu que chaque offre technique est évidemment spécifique.

Il est primordial de rappeler que ces plans sont présentés à titre informatif uniquement et ne doivent pas être utilisés tels quels, car chaque offre technique est spécifique.

Tirez parti de ces exemples de plans de mémoire technique pour identifier les éléments clés à inclure dans votre propre document, tels que la formation, les moyens humains et matériels, la compréhension du projet, la gestion de la santé et de la sécurité, le planning d’exécution, la gestion des déchets, le dossier de fabrication/contrôles/DOE, la méthodologie d’exécution, la valeur technique et les performances en matière de développement durable.

Plan de mémoire technique de bâtiment

Moyens humains affectés spécifiquement à l’opération de travaux

  • Organigramme fonctionnel de l’équipe affectée à l’opération comportant les coordonnées de chacun, pour les différentes phases (études, exécution des travaux, qualité, contrôles…)
  • Nombre et qualifications des personnes affectées au chantier

(la répartition de ces moyens par phase est à renseigner à la rubrique « Moyens humains et matériels affectés à l’exécution de chaque phase »)

Moyens matériels affectés spécifiquement à l’opération de travaux

Descriptions des matériels affectés à l’opération, en particulier, le cas échéant, celles des matériels les plus adaptés au chantier eu égard à ses spécificités techniques.

Il peut s’agir de matériels de transport, de gros matériels, de petits matériels et/ou d’outillage.

Compréhension du projet – Contraintes d’exécution des travaux et solutions proposées

  • Compréhension du projet au regard des travaux à réaliser par l’entreprise
  • Contraintes, contraintes de site et difficultés identifiées par l’entreprise lors de l’étude des travaux lui incombant, y compris en ce qui concerne les éventuelles interactions avec les autres lots
  • Dispositions envisagées par l’entreprise pour traiter ces contraintes et difficultés

Moyens mis en oeuvre par l’entreprise pour garantir la santé et la sécurité du chantier

Installations de chantier spécifiques au lot prévues par l’entreprise, en cohérence avec le PGC et les documents du marché :

  • Mise en place de panneaux de signalisation adaptés
  • Mise à disposition de sanitaires et de vestiaires
  • Mise en place de dispositifs de protection collective (garde-corps, filets de sécurité, etc.)
  • Mise à disposition de matériel de protection individuelle (casques, chaussures de sécurité, etc.)

Moyens mis en œuvre par l’entreprise pour assurer la signalisation, l’hygiène, la sécurité et la protection du personnel, en cohérence avec le PGC et les documents du marché :

  • Respect des règles de signalisation et de balisage du chantier
  • Mise en place de procédures de sécurité spécifiques (permis de feu, etc.)
  • Formation du personnel aux risques liés au chantier et aux mesures de prévention
  • Mise en place d’un plan de prévention des risques professionnels
  • Vérification régulière du bon fonctionnement des équipements de sécurité
  • Respect des règles d’hygiène et de propreté sur le chantier
  • Mise en place d’un plan de gestion des déchets et des matières dangereuses

Dispositions arrêtées par l’entreprise pour garantir le respect des délais d’exécution

Programme d’exécution

  • Planning prévisionnel conforme aux exigences contractuelles
  • Programme d’exécution,
  • Phasage et durée de chaque phase  (prévision des temps d’intervention et interfaces d’exécution) en cohérence avec le planning prévisionnel fourni et les délais contractuels du marché

Moyens humains et matériels affectés à l’exécution de chaque phase

  • Moyens humains affectés
  • Moyens matériels affectés

Gestion des déchets de chantier – Diminution des nuisances

Gestion des déchets de chantier :

Tri sélectif des déchets sur le chantier
  • Déchets inertes (béton, pierres, tuiles, etc.)
  • Déchets non dangereux (emballages, bois, etc.)
  • Déchets dangereux (peintures, solvants, etc.)
Utilisation de bennes adaptées pour le stockage et l’évacuation des déchets
  • Bennes à gravats pour les déchets inertes
  • Bennes à ordures ménagères pour les déchets non dangereux
  • Bennes à déchets dangereux pour les déchets dangereux
Respect des règles de collecte et de traitement des déchets en vigueur
  • Respect des consignes de tri et de stockage des déchets
  • Respect des horaires et des fréquences de collecte des déchets
  • Respect des règles de transport et de traitement des déchets

Diminution des nuisances :

Mise en place de mesures pour limiter les nuisances sonores et olfactives
  • Utilisation de matériel silencieux (groupes électrogènes, marteaux-piqueurs, etc.)
  • Respect des horaires de travail (pas de travaux bruyants en dehors des heures autorisées)
  • Utilisation de produits d’étanchéité et de confinement pour limiter les odeurs
Mise en place de mesures pour limiter les poussières et les émissions de gaz
  • Arrosage des voies d’accès pour limiter les poussières
  • Utilisation de matériel électrique plutôt que thermique pour limiter les émissions de gaz
  • Mise en place de systèmes de ventilation et de filtration pour limiter les émissions de gaz
Mise en place d’un plan de nettoyage régulier du chantier pour limiter les déchets et les nuisances visuelles
  • Nettoyage régulier des voies d’accès et des aires de stockage
  • Enlèvement régulier des déchets et des encombrants
  • Mise en place de poubelles et de conteneurs pour le tri et le stockage des déchets.

Dossier de fabrication/ contrôles/ DOE

Dispositions prises par l’entreprise pour:

  • l’élaboration et fourniture du dossier de fabrication comprenant notamment les plans de calepinage des revêtements durs
  • le plan de contrôle interne et/ou externe mis en place
  • l’élaboration et la fourniture du Dossier des Ouvrages Exécutés (DOE).

Le dossier des ouvrages exécutés (DOE) fait partie des documents fournis après exécution et prévu à l’article 40 du CCAG-Travaux des marchés publics. Le contenu du dossier des ouvrages exécutés (DOE) est fixé dans les documents particuliers du marché (CCTP en principe). Il comporte, au moins, les plans d’exécution conformes aux ouvrages exécutés établis par le titulaire, les notices de fonctionnement et les prescriptions de maintenance.

Méthodologie d’exécution

Fournir tout élément graphique (plans, photos, schémas…) pouvant aider à la compréhension de l’une ou l’autre des méthodologies peut être joint ou intégré à la réponse.

Méthodologie pour:

  • la préparation du chantier et études préliminaires
  • la coordination avec autres lots : gros œuvre, plâtrerie (cloisons formant supports muraux).
  • l’exécution des ouvrages de carrelages (en coordination avec le lot gros œuvre, en charge des dalles supports)
  • l’exécution des ouvrages de sols souples (en coordination avec le lot gros œuvre, en charge des dalles supports)

Marché de travaux d’entretien du patrimoine bâti d’une commune : Exemple de plan de mémoire technique

Valeur technique

Moyens humains affectés au marché : Interlocuteurs dédiés

  • organisation et relations avec le maître d’ouvrage
  • qualification et expérience des agents dans l’activité objet du marché
  • habilitations et certifications diverses

Moyens techniques affectés au marché et méthodologie

  • Moyens techniques de l’entreprise
  • Méthodologie d’intervention

Organisation mise en place pour le respect des délais en cas de travaux d’urgence et de l’astreinte

Performances en matière de développement durable

Mode opératoire pour le traitement des déchets sur site et leur évacuation ou valorisation

  • traitement des déchets sur site
  • évacuation ou valorisation éventuelle vers les filières spécialisées

Gestion, la valorisation et l’élimination

Dispositions envisagées pour :

  • la gestion,
  • la valorisation
  • l’élimination des déchets conformément à la législation et à la réglementation

Organisation proposée pour gérer ses déchets

Le mémoire justificatif doit préciser :

  • Le degré de non-mélange et de tri qui sera réalisé,
  • Les moyens mis en place pour le tri des déchets (type et nombre de bennes, …),
  • Les filières de traitement et d’élimination vers lesquelles sera acheminé chaque type de déchets, en privilégiant la valorisation et en mentionnant les plates-formes de regroupement par lesquels ils pourront transiter,
  • Les moyens humains mis en œuvre pour la gestion des déchets et sa surveillance, les moyens de formation et de sensibilisation des ouvriers.

Exemple de plan de mémoire technique pour un marché de travaux

« Isolation de combles – Isolation de planchers – Calorifugeage des réseaux d’eau chaude sanitaire et chauffage – Valorisables via le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) »

  • Méthodologie des travaux
  • Insertion sociale des personnes éloignées de l’emploi
  • Fiche technique des isolants proposés
  • Proposition technique pour les travaux complémentaires
  • Rendu/cartographie informatique
  • Taux de contrôle des réalisations par un Bureau de Contrôle agréé
  • Empreinte écologique des produits et des procédés employés.

Mémoire technique pour un marché de plomberie

Moyens humains affectés spécifiquement au chantier

De l’organisation de l’équipe affectée à l’opération

  • L’organigramme complet et détaillé de l’équipe affectée à l’opération en indiquant pour chaque membre, la fonction et les responsabilités, le temps de présence en équivalent temps plein (ETP) ;
  • La présentation de l’équipe d’encadrement dédiée au chantier précisant ses expériences professionnelles et décrivant le rôle de chacun dans la conduite du chantier ;
  • Les modalités de contrôle par l’encadrement de la bonne compréhension par l’équipe des consignes reçues ;
  • Les actions de formation en faveur de l’équipe affectée à l’opération en termes de compétences métiers / hygiène et sécurité sur site et démarche environnementale notamment en faveur de la biodiversité.

Des moyens spécifiques affectés aux opérations préalables à la réception

Note précisant l’organisation et les moyens prévus pour ce chantier, au sein de l’équipe travaux du candidat, pour les reprises à exécuter à la demande du maître d’œuvre.

Contraintes d’exécution des travaux et solutions proposées

De l’identification des solutions proposées au regard des contraintes d’exécution des travaux

  • Note d’analyse des contraintes du projet décrivant la méthodologie de traitement des accès riverains, du stockage, des livraisons, et des nuisances (bruits, poussières, odeurs, …), la gestion des installations de chantier ainsi que le dimensionnement des équipements proposés
  • Pour les travaux en site occupé, note précisant les dispositions particulières prises pour l’exécution des travaux notamment les modes d’information des locataires, l’organisation et la gestion des rendez-vous, l’organisation et la gestion du traitement des réclamations et du suivi des interventions dans les logements, des modalités d’interventions précises notamment en milieu contenant des matériaux dangereux.
  • Pour les travaux en site naturel sensible, note précisant les dispositions particulières prises pour la préservation des sols,

Des mesures d’hygiène, de sécurité et de santé prises sur le chantier

  • Les mesures prévues en matière de sécurité pour les personnes évoluant à proximité du chantier (gestion des accès et de la mobilité autour du chantier),
  • Les modalités de nettoyage du chantier (y compris la base vie) et si besoin les modalités     spécifiques de désinfection du chantier (y compris la base vie).
  • Pour les travaux en site occupé, les mesures prévues à destination des locataires présents sur le site, les modalités spécifiques de gestion des matériaux dangereux (amiante, plomb),
  • La gestion des consignes et les moyens mis en œuvre afin de garantir l’hygiène, la sécurité et la santé des employés tout au long de l’intervention.

Travaux du domaine du bâtiment

Les marchés de travaux peuvent concerner des travaux comme ceux concernant : les alarmes, les ascenseurs, le câblage, le carrelage, le chauffage, la climatisation, les cloisons et faux plafond, le contrôle d’accès, les clôtures, les travaux de décoration, les travaux d’électricité, la gestion technique centralisée, la domotique, la peinture, la plâtrerie, la plomberie, les revêtements de sols, les revêtements muraux, les sanitaires, la serrurerie, la ventilation, la vidéosurveillance et les travaux tous corps d’état (TCE).